Truite Fumée

Origine

Elevée en France, dans le Jura, rivière le Valouson, à débit soutenu, même à l’étiage, avec une température assez fraîche tout au long de l’année.

La ferme aquacole est située à faible distance des sources

Famille des Salmonidés. Nom scientifique: Onchorynchus Mykiss

Truite fumé

 

Préparation traditionnelle : salage au sel sec et fûmage au bois de Hêtre.

Présentation

  • Filets fumés entiers avec peau, de 400-600g
  • Filets fumés tranchés d’environ 300-600g (environ 8 tranches)
  • Filets fumés tranchés d’environ 150-200g (environ 4 tranches)

DLC : 6 semaines.

Chair rose, ferme et savoureuse, non grasse, grâce à une nourriture composée de poissons et de céréales sans OGM et à une croissance maîtrisée pour une qualité optimale.

Qualité alimentaire

La truite a des atouts nutritionnels ; elle se distingue par un excellent apport en protéines de bonne qualité.

Riche en acides gras mono et poly-insaturés – les fameux Oméga 3 – elle contribue à la prévention des maladies cardio-vasculaires.

Les acides gras favorisent en effet la baisse du taux de cholestérol et la fluidité sanguine.

La truite est une excellente source de vitamines variées

  • Vitamine D : indispensable à la croissance osseuse, à L’assimilation et à la fixation du calcium sur le squelette.
  • Vitamine E : anti-oxydante, la vitamine E protège les tissus du vieillissement prématuré.
  • Vitamine B12 qui intervient dans les processus de division cellulaire et indispensable à la formation des globules rouges – rôle anti-anémie.
  • Vitamine B6 permettant en particulier la construction des tissus à partir des protéines alimentaires.
  • Vitamine PP ou niacine, indispensable au métabolisme énergétique et au bon fonctionnement cellulaire
  • La truite apporte aussi des minéraux en quantité intéressante : apport modéré en sodium, fer, magnésium.

Préparations culinaires

A l’apéritif, sur canapés.

Recettes >